03/02/2015

Coup de gueule de Marcel SEL, épisode 2

marcel sel,dipika,bénédicte,van de sande,adoption,illégale

Pour comprendre cette image;

 

 

 

" ...J’allais commencer par « La Belgique est une merde bien fumante, gouvernée par des merdes.»

Oui, je sais, les textes injurieux seraient, à ce qu’on dit, moins efficaces que les autres. Il faut, surtout dans ce nord à l’esprit congelé, écrire de jolis mots pour défendre les grandes causes. Tant pis. Je n’ai pas de jolis mots pour parler de Dipika. Je n’en ai plus. Je n’ai plus que des insultes qui me montent au nez, des jurons gros comme l’estomac qui me serre. Des jurons gros comme le cul des ministres et fonctionnaires qui s’assoient sur le peuple pour péter plus odorant..."

 http://blog.marcelsel.com/2015/01/29/urgent-la-belgique-c...

 

"...

Régularisation impossible

"Quand on dit que c’est illégal, c’est illégal", enchaîne Didier Dehou *1. "Il n’y a aucune possibilité de revenir en arrière, de refaire les choses correctement. En termes d’adoption, il n’y a pas de solution."

Reste donc la voie de l’Office des étrangers. Mais là aussi, la situation ressemble à une impasse. On nous y explique qu’un regroupement familial est impossible, puisque, sans adoption reconnue en Belgique, aucune filiation n’est établie entre la mère et l’enfant. Quant au visa humanitaire, en le délivrant, l’Office estime qu’il cautionnerait en quelques sortes le détournement de procédure d’adoption qui a eu lieu.

En attendant, Bénédicte et Dipika vivent dans une précarité croissante au Népal. Pour la famille, le seul espoir qui semble encore permis réside dans une solution diplomatique. Une pétition invitant le premier ministre Charles Michel à la clémence dans cette affaire, réunit en ce moment un peu plus de 3300 signatures..."

*1 c'est moi qui souligne.

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_adoption-illegale-...

 

*

Ceci est à comparer à la situation décrite dans "LE SOIR":

http://www.lesoir.be/775746/article/actualite/fil-info/fi...

"...Le fisc organise lui-même l’amnistie fiscale

Rédaction en ligne
Mis en ligne il y a 13 heures

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt admet que le fisc règle au cas par cas les dossiers des fraudeurs..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.