24/11/2015

La vie, état d'urgence

Note qui était prévue pour le 13 novembre.

Choquée par les tragiques évènements j'ai éprouvé le besoin de m'abstenir et maintenant de donner une suite à l'anecdote que je comptais relater.

J'utilise la "catégorie Hors-sujet, porte dérobée" pour exprimer des sentiments personnels, pour parler avec pudeur, je l'espère, de mon "moi" à moi qui devient alors " de moi à vous "

L'anecdote:

Il y a très longtemps, j'ai eu la chance de contempler dans un musée parisien, l'œuvre de Matisse " Les poissons rouges ". Cette peinture qui pourrait passer pour une peinture de genre sous un regard superficiel m'a fortement impressionnée.

Jamais aucune reproduction de ce tableau aussi fidèle qu'elle soit n'a réussit à transmettre l'impact ressenti face à l'original.

Intriguée par ce constat, j'en ai conclu qu'il en émanait une vibration intrinsèque.

Les savants jeux de lumière, les contrastes, la composition, tout concoure à créer le frémissement de la vie, à zoomer sur le frétillement des poissons, à focaliser une pulsation rayonnante.

Ce tableau est une ode à la vie, un émerveillement face au vivant.

matisse-le-bocal2.jpg

 http://leblogdujaimefrance.blogspot.be/2013/04/henri-matisse-selection-de-tableaux.html

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/arabesque-le-genie-oriental-de-matisse-a-rome-213549

 

Après les attentats à Paris:

Les terroristes sont des " dépossédés " de cet émerveillement.

Or cet éblouissement ne dépend ni de l'argent, ni du bonheur,  ni de la culture, ni même d'un ...tableau.

Je crois que c'est un partage intime et qu' il faut s'interroger sur la rupture de la complicité avec le vivant.

 

 

14/06/2015

Windows Paint - décevant

C'est ici que je déballe mon baluchon

 

Sabot.png

 

J'ai commencé ce blog pour tester les possibilités de  Windows PAINT.

Le calibrage de l'échelle de l'image n'est pas simple ou c'est moi qui suis simplette.

La déficience la plus importante réside en l'absence de possibilité de choix du "grain " ou d' aspect "lisse" du fond, du support. Cela nuit à la texture, aux nuances de "passages" à la finesse des dégradés.

On devrait pouvoir sélectionner, fond-papier, fond-toile, fond-mur, fond-soie, etc. ainsi que l'épaisseur granuleuse.

Les outils sont sans bavure et ce n'est pas une qualité; impossible de provoquer une coulure, un embu, une tache, un empâtement, ces merveilleux "accidents" que l'on intègre si on l'estime nécessaire et qui donnent vie aux traits ou aux  aplats. On devrait avoir le choix et on en est privé: c'est net et sec, pas un poil de brosse qui dépasse.

Les glacis sont très malaisés à réaliser.

La palette de couleurs est satisfaisante et je crois qu'il est possible de l'affiner, mais c'est inutile puisque presque tous les internautes conservent la définition de couleurs par défaut. 

Voilà, on nous promet des prouesses virtuelles imminentes, de la réalité "augmentée" et on est pas capable de réaliser un programme de base de peinture un peu plus élaboré de réalité "réelle"

Si des internautes compétents estiment que c'est moi qui suis nulle je suis réceptive à toutes remarques et conseils qui me permettraient de progresser.

Quant à Windows PAINT ...? 

 

 

06/04/2014

L'anecdote de ma photo sur le blog

 

Une fillette sous un pont, pourquoi ?

1° Parce que la vue est prise de loin et ne permet pas l'identification.

2° Parce que j'étais curieuse et que je voulais absolument voir ce que cachait ce pont.

Oui mais, la pierre sur laquelle j'étais juchée était moussue et donc glissante. De plus l'eau était glacée, et je trouvai la situation comique.

 Depuis beaucoup d'eau a coulé sous ce pont mais je n'oserais plus y tremper le bout d'un orteil à cause de la pollution.

En ces temps où l'eau était pure, j'ai donc regardé sous le pont, il y avait de l'eau qui s'écoulait dans la pénombre et quelques branchages qui brrr... cachaient peut-être des bêtes; frisson assuré et assumé.

 

photo,à propos, anecdote,curiosité,pollution,livres,internet,NSA

IMAGE Ch.H : SOUS LE PONT

Voila, j'ai donc un peu écrit sur ma personne; ce qui m'amène à réagir à un article de journal (oublié lequel) qui prétendait que certains blogueurs (gueuses) visaient simplement à laisser une trace destinée à leur descendance.

Je suis certaine que ma descendance aura autre chose de plus utile pour s'occuper.

Et maintenant le véritable sujet du post:

depuis des décennies, les supports audio et vidéo ont évolués rapidement.

Tellement que beaucoup d'entre nous ne disposent plus des appareils pour décoder les bandes enregistrées, les films 8mm et le super-huit, et les disquettes.

Il en sera probablement de même avec l'internet actuel et nos...précieux blogs, évolution, et pffff évaporation.

Alors il faut bien admettre que ce qui a le mieux résisté au temps c'est le livre, le document papier ou similaire, malgré les guerres, les incendies, les autodafés, les copies "adaptées" et la bêtise humaine.

 Cependant  l'internet reste plus avantageux pour communiquer en ligne directe avec la NSA.